FAQ

Concepta amplificatis induratae incohibili tresque tresque sudoribus matris incohibili concepta legiones quam quam tresque excidium concepta saeviore incohibili bellicis ardore in incohibili viribus rabie urbium tresque comes saeviore Seleuciae incendebat.

Général

Pour l’impression 3D : un fichier 3D, de préférence au format .STL (ou à défaut un plan, ou un croquis côté), la quantité de pièces et le type de finition requis; si vous les connaissez, la technologie et le matériau souhaités, sinon les contraintes thermiques, mécaniques, dimensionnelles…, l’utilisation finale.

Pour le scan 3D : envoyez-nous l’objet à scanner ou au moins des photos prises sous différents angles ainsi que l’encombrement (x, y, z).

Pour vos demandes de prix de moule et d’injection : fichiers STEP ou IGES, durée de vie requise pour l’outillage, matière à injecter, nature du moule (pré-série, petite série, prototype), besoin d’un rapport de contrôle, finition des pièces (poli miroir, polissage de démoulage).

Les offres d’impression 3D vous parviendront généralement sous quelques heures. Pour les projets plus délicats, il faut compter jusqu’à 3 jours. Les offres de Fusion Métal et de Duplication vous parviendront sous 5 jours. Vous recevrez les offres d’Étude, de Scan 3D, de Duplication et d’Outillage en général sous 2 semaines.

INITIAL s’engage à ne pas divulguer d’informations confidentielles concernant les projets de ses clients ou prospects.
Vous pouvez bien entendu nous faire parvenir un contrat de confidentialité à signer.

Oui, nous sommes certifiés EN ISO 9001:2000 depuis décembre 2008.
Télécharger la certification ISO

ÉTUDES PRODUITS / INGÉNIERIE

Nous utilisons PRO/Engineer , Catia, SolidEdge et Pro Mechanica.

Notre équipe dispose d’une forte expérience en conception de produits industriels, notamment pour le médical, l’électroménager, le sport/loisirs …

INITIAL prend en charge l’étude mécanique de votre projet et fait appel à des partenaires pour l’électronique.

Nous pouvons intégrer à nos offres la partie design car nous travaillons en relation avec des partenaires dans le design.

Non, mais nous pouvons vous orienter vers un cabinet de brevet.

Nous développons plus de 150 produits/an. Nous gérons aussi bien des projets qui s’étendent sur quelques jours que sur plusieurs mois. (capacité jusqu’à plus de 1000 heures de développement).

Oui, nous disposons de plusieurs moyens :
Le prototypage rapide par impression 3D, la simulation (calculs), l’analyse de risques (ex : AMDEC).

SCAN 3D / CONTRÔLE

Sur les pièces de petites dimensions grâce au module Small Objects de GOM, on peut compter sur une précision de l’ordre de +/-0,01mm. A l’opposé, sur un rotor d’éolienne de 20m de long nous obtiendrions +/-0,6mm.
Voici un tableau récapitulatif des tolérances à attendre : Incertitude typique et taille d’objets associés

Nous disposons d’un système optique de digitalisation très précis. Pour vos pièces fragiles ou molles, le scanner ATOS de GOM est très adapté car il fonctionne par projection de franges lumineuses. Si votre pièce est très fragile ou trop volumineuse pour nous être envoyée, ou si elle est en cours d’utilisation pour une production, nous pouvons également nous déplacer et effectuer la numérisation sur site.

Nous pouvons digitaliser des pièces mesurant 10mm grâce au module Small Objects, mais également des modèles de plusieurs mètres de long grâce à la photogrammétrie.

Nous vous livrons un rapport de contrôle comprenant une cartographie couleur 3D des écarts, des copies d’écran au format PDF ainsi qu’un logiciel 3D de visualisation et de mesure. Il est ainsi possible a posteriori de créer facilement des sections et des cotes ou de vérifier précisément des écarts en tous points de la géométrie numérisée. Le contrôle s’effectue sur l’intégralité de la pièce et non pas une partie seulement, et concerne simultanément la géométrie et le dimensionnel. Il met en évidence par exemple les défauts liés à l’injection plastique (retassures, déformations, bavures, …). L’interprétation du rapport de contrôle se fait instantanément et est facilement accessible même pour les non-experts.

Création d’une DFN, usinage direct d’une copie de votre modèle, archivage numérique, contrôle dimensionnel, réalisation d’une cartographie des écarts entre la DFN de la pièce réelle et la DFN théorique.

Télécharger le document récapitulatif

Non, il n’est pas possible de recréer une forme 3D complexe à partir de photos. Il faut construire le modèle 3D en CAO.

Pour les pièces fragiles, le scanner Atos permet une numérisation 3D sans contact.

FABRICATION ADDITIVE

On parle de fabrication rapide, additive ou e-manufacturing lorsque l’on produit des pièces série directement, sans passer par un outillage. Pour cela, on utilise les moyens d’Impression 3D mais dans des conditions de production série (traçabilité, répétabilité, nouveaux matériaux).

Les avantages sont nombreux :
Gain de temps : plusieurs dizaines ou centaines de pièces en quelques jours.
Rentabilité : Pas de coût d’outillage
Flexibilité : possibilité de faire évoluer le produit sans occasionner de coût supplémentaire
Idéal pour des produits individualisés ou en série limitée.
Possibilité de customiser chaque produit ou de faire évoluer le design sans surcoût
Production Just In Time : livraison en quelques jours, pas de stock

INITIAL a misé sur le développement de la Fabrication Additive et s’est équipée d’un parc machines conséquent : 5 machines de stéréolithographie, 8 machines de frittage dont deux P730 de dimensions 700 x 380 x 580mm, 6 machines de fusion métal offrant 2 technologies (DMLS et EBM) avec 8 matériaux disponibles.

Grâce à l’impression 3D qui devient moyen de Fabrication Rapide. Les nouvelles matières sont développées pour répondre au mieux à cette tendance : polyamide chargé carbone ou résistant au feu, par exemple.

IMPRESSION 3D / FABRICATION ADDITIVE PLASTIQUE

Les formats de fichiers que nous pouvons exploiter sont :
– neutres : STL, IGES, STEP
– natifs : PRO/E ou CATIA V4 ou V5.

Le format de fichier utilisé pour la fabrication est le .STL

Pour tout autre type de fichier, veuillez nous contacter.
Si vous ne disposez que de plans 2D, contactez-nous pour une estimation. Nous pouvons également réaliser la modélisation 3D si nécessaire.

Notre équipe technico-commerciale est là pour vous conseiller. Nous vous recommanderons le procédé et la matière à privilégier en fonction de votre besoin final (validation esthétique ou de montage, essais fonctionnels), de la quantité de pièces à réaliser, de vos contraintes, etc…

Pour optimiser la qualité de vos pièces, vous pouvez éviter la facétisation en générant votre fichier STL avec la plus petite hauteur de corde possible. En cas de valeur trop faible par rapport à la dimension de la pièce, le logiciel vous indique la valeur minimale.

On considère que les tolérances que l’on peut obtenir en impression 3D sont comprises dans la classe de tolérance réduite de la norme NFT 58-000. Cf. tableau ci-dessous.
Télécharger initial-NFT-58-000
Télécharger le tableau de tolérances impression 3D

STEREOLITHOGRAPHIE

Elle est utilisée comme : modèle pour les moules silicone / pièce prototype pour valider des encombrements / pièce d’aspect / pièce de départ pour le chromage par galvanoplastie.

Très bon état de surface et excellente précision dimensionnelle. En revanche, prototypes en résine relativement fragiles.

Délai moyen : 3 jours
Processus :

Étape 1 : Fabrication machine
Étape 2 : Nettoyage et maquettage
Étape 3 : Livraison par transporteur express.

Possibilité de raccourcir le délai à 2 jours suivant les cas.

Epaisseur paroi minimale : 0,6mm
Epaisseur couche : 0,15mm. Faisabilité à déterminer au cas par cas.
Télécharger le tableau de tolérances impression 3D

DÉPOSE DE FIL (FDM)

Une très grande stabilité géométrique qui évite les risques de déformation. S’utilise surtout avec les pièces de grandes dimensions et à surface tendue. Il est possible de réaliser une pièce en plusieurs parties recollées à posteriori grâce à une colle époxy.

Oui, la matière est identique, mais les fils d’ABS fondus et déposés par strates donnent des pièces plus fragiles qu’en injection.

Les délais sont variables et directement proportionnels à la taille des pièces : entre 1 et 10 jours.

FRITTAGE DE POUDRE (SLS)

Pour obtenir des prototypes de validation fonctionnelle ou mécanique.

Machine plus précise mais pour pièces de petites dimensions. Haute définition avec couches de 0,06 mm (60 microns) et épaisseur de parois de 0,4 mm possibles !

Délai moyen : 3 jours

Processus :
Étape 1 : Fabrication machine
Étape 2 : Refroidissement pièces
Étape 3 : Maquettage
Étape 4 : Livraison par transporteur express.

Possibilité de raccourcir le délai à 2 jours suivant les cas.

Épaisseur paroi minimale : 0,8mm ou 0,4mm en HD
Épaisseur couche : 0,15mm à 0,06mm. Faisabilité à déterminer au cas par cas.

DUPLICATION SOUS VIDE

Entre 20 et 30 pièces. Néanmoins, certaines matières transparentes ou chargées, plus agressives, entraînent souvent une dégradation prématurée du moule silicone.

On obtient des pièces : colorées / transparentes / résistantes aux chocs / résistantes à la température / bi-matières / avec sur-moulage d’inserts… Et bien sûr les petites séries sont plus économiques (20 pces / moule environ).

Oui, l’apprêtage est absolument nécessaire car il minimise les stries et imperfections du modèle-maître et évite ainsi de les reproduire sur les pièces coulées.

Délai moyen : 2 semaines.

Processus :
Étape 1 : Modèle-maître en stéréolithographie
Étape 2 : Apprêtage
Étape 3 : Fabrication du moule silicone
Étape 4 : Coulée des 1ères pièces
Étape 5 : Maquettage
Étape 6 : Peinture

FINITIONS

Les finitions peuvent être appliquées à tout type de prototype ou pièce issue d’impression 3D : Stéréolithographie (SLA®), Frittage de poudre (SLS®), Dépose de Fil (FDM®), pièces en duplication sous vide

Tout type de finition est envisageable suivant les besoins :
– Simple voile de peinture (F1)
– Apprêtage (F2)
– Apprêtage + ponçage + peinture (F3)
– Peinture satinée ou mate, grainée
– Métallisation (galvanoplastie), sérigraphie, transfert, vernis, imprégnation…
Voir notre page Finitions

IMPRESSION 3D / FABRICATION ADDITIVE METAL

L’impression 3D en métal ou ALM permet de fabriquer directement des pièces ou des empreintes de moules. Elle est particulièrement adaptée aux pièces très complexes de petite taille. Étant donné que l’on fabrique la pièce couche par couche la complexité n’est pas problématique. Il est par conséquent possible de produire des pièces non réalisables autrement.

Auparavant, nous utilisions le terme « frittage de poudre métallique » lorsqu’INITIAL possédait la machine EOSint M250. A l’époque, le laser fusionnait le liant au matériau de base, ce qui engendrait une certaine porosité. Désormais, depuis que nous avons fait l’acquisition des nouvelles générations de machines (EOSint M270/280/290), nous parlons de fusion métal pour différencier les 2 technologies. La fusion de la poudre métallique est totale et offre une densité à 99,99 %.

Nous disposons de plusieurs matériaux pour répondre à vos différents besoins :

  • Inox 15-5PH (EOS PH1)
  • Inox 316L
  • Acier Maraging 1.2709 (EOS MS1)
  • Chrome Cobalt (EOS CC MP1)
  • Titanium Ti64
  • Inconel 718 / 625
  • Hastalloy X
  • Aluminium AlSi10Mg

Pour les applications et caractéristiques de chaque matière, vous pouvez vous référer à notre rubrique Matériaux.

Les tolérances peuvent aller jusqu’à 0,05mm suivant la géométrie de la pièce.

1°) Il faut éviter les parois inférieures à 0,5mm.
2°) On a besoin de supports pour la fabrication de la pièce, supports qu’il faudra ensuite usiner. Une limite du procédé serait l’impossibilité d’enlever les supports.
3°) Au-delà d’un certain volume, le rapport qualité-prix n’est plus intéressant.

USINAGE

Tout type de matières plastiques : POM, PA, PA chargé, PC, PMMA etc…
Tout alliage cuivre, aluminium.
Toues les aciers.
Nous disposons d’un atelier d’usinage complet.

Fonderie Aluminium

Coulée réalisée par moule plâtre, à partir d’un modèle en stéréolithographie. Sur demande, nous nous chargeons de la reprise d’usinage.

Les alliages d’aluminium et de Zamak.

OUTILLAGE / INJECTION THERMOPLASTIQUE

Il existe plusieurs solutions pour répondre au mieux à vos demandes :

  • Moule avec empreintes en fusion métal
  • Moule en aluminium
  • Moule en acier pré-traité
  • Moule prototype
  • Moule pré-série
  • Moule série

Nous vous proposons différentes solutions en fonction notamment de quantités de pièces à réaliser et de la qualité attendue.

Nous pouvons prendre en charge l’injection de vos pièces entre 100 et 50 000 unités en moyenne, suivant le type d’outillage, la géométrie de la pièce, et la matière injectée.

OFFRE GLOBALE

Une chaîne numérique complète : cahier des charges => design => conception => prototype => industrialisation => petite série

Les intérêts sont nombreux :

  • Meilleure circulation de l’information
  • Gain de temps
  • Gain financier
  • Meilleure vue d’ensemble du projet
  • Cohérence et pertinence