SOGECLAIR: ÉTUDE PROSPECTIVE DU MÂT RÉACTEUR

Le mât-réacteur d’avion permet la liaison entre la voilure et le réacteur c’est donc une pièce soumise à de fortes contraintes environnementales dont la fiabilité en terme de propriétés thermomécaniques doit être garantie.

CONTEXTE & CHALLENGE

A ce jour, le mât réacteur de l’A320 est majoritairement fabriqué en 650 pièces avec du titane pour un poids d’environ 650kg.

L’impression 3D permettant de fabriquer des pièces aux géométries complexes Sogeclair Aerospace souhaite une étude prospective d’un prototype 1/8ème du mât réacteur pour conception d’un prototype en polyamide.

SOLUTION DÉPLOYÉE

  • Frittage sélectif laser de poudre plastique
  • Poudre polyamide type PA12 pour le prototype
  • Base Inconel® pour la pièce
  • Conception adaptée pour la fabrication additive (technologie de frittage de poudre) avec optimisation topologique sur base Inconel® (2x plus dense que le Titane)

BENEFICES

Grâce à la technologie de frittage de poudre permettant des géométries complexes impossibles à réaliser avec des méthodes traditionnelles, la conception du mât de réacteur a permis:

  • Une diminution de 50% du nombre de pièces utilisées
  • Une réduction du poids final d’environ 100kg