REVELATIONS, Biennale Internationale Métiers d’Art et Création

Paris – Grand Palais, 3 au 8 mai 2017

La biennale internationale des métiers d’art et de la création devient LE rendez-vous du Printemps en se tenant désormais du 3 au 8 mai 2017 sous la Nef du Grand Palais à Paris. Pour sa 3ème édition, Révélations sera ouvert jusqu’au lundi 8 mai, soit 1 jour supplémentaire, pour rencontrer de nombreux collectionneurs et prescripteurs : architectes, collectionneurs, décorateurs, galeristes, bureaux d’achats, directeurs artistiques de maisons de luxe… dans ce lieu emblématique au cœur de la capitale de la création.

Découvrez des pièces uniques ou petites séries

Rendez-vous économique et culturel incontournable pour le secteur des métiers d’art français et internationaux, le salon accueille plus de 400 exposants : artisans- créateurs, artistes de la matière, designers, galeries, manufactures d’art, maisons d’excellence, fondations, … Ils offrent au regard de plus de 45 000 visiteurs le meilleur des métiers d’art contemporains du monde entier, à travers des pièces uniques ou petites séries.

DECOUVREZ « IN MEMORY OF ME  » DE L’ARTISTE PLASTICIEN STÉPHANE SIMON, PROJET SOUTENU PAR « LES CRÉATIONS »

Notre division « Les Créations », spécialement dédiée aux secteurs du luxe, du design, de l’art et de l’architecture au travers de créations sur-mesure, exclusives et uniques en impression 3D, a signé un partenariat industriel avec l’artiste plasticien Stéphane Simon dans le cadre du lancement de son projet « In memory of me – vers un nouveau catalogue de gestes».

Au travers de ce partenariat technologique et artistique, l’artiste plasticien Stéphane Simon peut s’appuyer sur l’expérience de plus de 25 ans et le savoir-faire incontournable en impression 3D d’Initial. 

Sculptures réalisées à l’échelle 1 – 180cm

« IN MEMORY OF ME », UN PROJET À RÉSONNANCE UNIVERSELLE

Nous sommes entrés dans l’ère du numérique. Chacun s’accorde à reconnaître que nous vivons une révolution majeure qui impacte chaque jour un peu plus la nature même de nos comportements humains.

Dans notre environnement actuel qui met l’accent sur le visuel et le virtuel, les images et le phénomène récent des selfies nous submergent. En peu de temps, les autoportraits sont devenus un véritable phénomène de masse révélateur de l’évolution du statut même du sujet.

Cette pratique généralisée de l’autoportrait traduit en réalité un basculement anthropologique majeur au niveau mondial. Les téléphones portables sont devenus une véritable extension de nous-même et cette pratique généralisée de l’autoportrait pose la question de la place, de l’utilité et de la force de l’image dans nos sociétés contemporaines.

UNE FORME UNIVERSELLE DE COMMUNICATION NON VERBALE EST NÉE.

Devenu un rituel incontournable, les selfies ont généré l’apparition de tout un nouveau catalogue de gestes en mouvement, dont l’expression, le sens et l’usage sont sans équivalent au regard de l’histoire de l’humanité.

Ce mode de communication, assimilé par tous à l’échelle mondiale comme aucune pratique ou mode d’expression avant lui, a des impacts et des conséquences extrêmement nombreux et puissants au plan social, sociétal, économique, politique, médical…

Il présente également des qualités plastiques et artistiques que la sculpture à l’échelle 1 (taille humaine 180 cm) choisie par Stéphane Simon comme médium d’expression est aujourd’hui à même de retranscrire en générant de la beauté, de la poésie, de l’étrangeté et du lien avec le spectateur qui peut se projeter et se reconnaitre dans l’œuvre quelles que soient ses origines.

Découvrez l’évènement